MEDIATE

Un projet sur le traitement journalistique du dépistage

Les méthodes de diagnostic non-invasifs sur prise de sang sont à double tranchant : d’un côté, elles offrent la possibilité d’un dépistage précoce d'une maladie génétique tel que la trisomie, de l’autre elles suscitent beaucoup d’interrogations éthiques et sociales. En vente libre sur internet et souvent sans suivi médical, les tests de diagnostic rapides destinés à détecter le cancer du côlon ou le SIDA sont tout aussi contestés.
Or, les médias jouent un rôle décisif dans la transmission d’information sur les différentes formes de dépistage.

Depuis 2017, le projet MEDIATE s’engage à faire avancer le débat public sur le dépistage en se focalisant sur une communication scientifique fondée sur les faits. Le projet MEDIATE réunit des (futurs) journalistes scientifiques de l’Institut de Journalisme et des étudiants en médecine du CHU de Fribourg (Allemagne). Ensemble, ils analysent d’un point de vue journalistique et institutionnel la qualité de la communication médicale sur le dépistage. Ils sont soutenus par des médecins et journalistes scientifiques expérimentés.
Les analyses concernent le diagnostic prénatal de différentes trisomies et autres anomalies génétiques ainsi que des tests de dépistage rapides.

Sous la direction de Prof. Holger Wormer, l’Institut de Journalisme coopère avec l’équipe du « Medien-Doktor Medizin » et l’« Institut für Evidenz in der Medizin » qui fait partie de la Fondation « Cochrane Deutschland » située au CHU de Fribourg. La Collaboration Cochrane est une organisation indépendante regroupant des médecins et des scientifiques du monde entier. Cochrane promeut la transmission d’information basée sur des preuves scientifiques afin de prendre de bonnes décisions médicales.
L’équipe de l’Institut de Journalisme impliqué dans le projet MEDIATE est menée par Dr. Julia Serong. Le projet est financé par le Ministère Fédéral de l'Éducation et de la Recherche (BMBF).

Le projet en bref :

Titre du projet : « Ethik und Evidenz : Analyse und Förderung des medialen Diskurses zu diagnostischen Tests (MEDIATE) »

Durée : octobre 2017 à septembre 2019

Direction du projet (Dortmund) : Dr. Julia Serong

Partenaire : Cochrane Deutschland, Universitätsklinikum Freiburg

Coordination du projet : Univ.-Prof. Dipl.-Chem. Holger Wormer, Institut für Journalistik, TU Dortmund

Collaboration : Paul Klammer, Sarah Wippermann, Lucas Gries

 

Veuillez retrouver plus d'information sur le site allemand du projet.